Anne-Laure Guenoux

Musicienne

Avant de débarquer en Mayenne en 2001, cette fille d'un pasteur protestant a pas mal bourlingué, de Paris à Brest, de Rouen à Saint-Nazaire (où elle a effectué l'essentiel de sa scolarité), au gré des affectations paternelles. À la maison, son père, fan de Procol Harum, joue de l'orgue et les quatre enfants fréquentent le conservatoire. Elle apprend la flûte à bec ("il n'y avait plus de place en piano et le prof était sympa"), et sera la seule de la famille à faire de la musique son métier.

Elle entre en licence de musicologie à la fac, puis à l'école "Jazz à Tours" où elle suit un cursus de "chant jazz". En 1999, direction le CFMI de Rennes pour apprendre le métier de musicien-intervenant en milieu scolaire. Un métier qu'elle exercera dès 2001 à l'école de musique de l'Ernée. C'est là qu'elle commencera à écrire ses premiers arrangements, au début pour les ensembles de profs ou d'élèves de l'école. Vite repérée, elle sera ensuite sollicitée par des structures ou ensembles extérieurs.

En 2010, le conservatoire de Laval lui offre un poste "taillé sur mesure". Parmi ses missions : l'écriture d'arrangements pour l'ensemble des orchestres et projets relevant du conservatoire. Anne-Laure y coordonne aussi les actions en milieu scolaire (plus de 800 élèves touchés chaque année) et intervient régulièrement en classe.

Elle a signé en 2015-2016 près de 200 arrangements, pour le conservatoire mais aussi pour les harmonies d'Évron et de Cossé, la classe orchestre de Gorron, la fanfare F'Punk, l'opération « Avant le printemps », des projets ambitieux avec Chapelier Fou et Kyrie Kristmanson...

Elle se produit en concert avec différents ensembles : ensemble de cuivres, big band, orchestre, quartet jazz, la plupart du temps sur commande de répertoire musical qu'elle interprète et participe à des projets « hybrides » mêlant différents univers musicaux : Babel et les Maudits Mômes (choeur, quatuor à cordes et trio jazz, re-création de Atom Heart Mother, Chorale Punk et Fanfare de rue …).