Nuits dans les jardins d'Espagne

La voisine de Rosemary débarque chez elle après avoir tué son mari d’un coup de revolver.

De ce fait divers naît une amitié infaillible et une complicité réparatrice. Ce récit, à la fois noir et drôle, a lieu dans un jardin à l’heure du thé ou presque… 

« En principe, on ne tue personne par ici. C’est  surtout des  pavillons avec des petits  jardins, et on n’entend jamais de cris. C’est pour ça que ça m’a pris une bonne minute avant de comprendre ce qu’elle me disait cette femme… »

Nuits dans les jardins d’Espagne – Alan Bennett
DateLieu
29 août 2023
17h
Laval (53)
Jardins partagés de Saint Nicolas
28 août 2023
19h
Bazougers (53)
Saison culturelle Pays de Meslay-Grez
Chez l’habitant
17 et 18 juillet 2023
18h
Rezé (44)
Centre socioculturel Ragon
Chez l’habitant
Théâtre d’Air
Création 2023

Spectacle dans un jardin
En tournée

Auteur
Alan Bennett
Mise en scène
Virginie Fouchault

Jeu
Sandrine Weiss

Durée : 45min – À partir de 14 ans 

Partenaires
Avec le soutien de l’État – DRAC des Pays de la Loire, de la Région Pays de la Loire, du Département de la Mayenne, de la Ville de Laval.
Note d’intention de Virginie Fouchault
Sandrine Weiss m’a proposé de l’accompagner sur « Nuits dans les jardins d’Espagne » d’Alan Bennett qu’elle gardait sous le coude depuis une quinzaine d’années. Ce que j’ai accepté immédiatement. D’abord le texte m’a beaucoup plu. Son équilibre entre son semblant de légèreté et la gravité du sujet est très réussi. Arriver à nous faire rire un cadavre à nos pieds est d’une prouesse dans laquelle les anglais excellent. Les personnages se dessinent au fur et à mesure du récit et nous bouleversent. Ensuite, je reconnaissais parfaitement Sandrine dans son amour pour ce texte. Son amour des femmes dites ordinaires, son amour des jardins et son amour de l’humour. Je ne minimise pas, non plus, mon enthousiasme chaque fois qu’un artiste dont j’aime le travail m’embarque dans une aventure théâtrale vers laquelle je ne serais pas allée toute seule. Ce fut le cas pour « Qui va là » d’Emmanuel Darley proposé par Laurent Menez. Le plus souvent c’est moi qui choisis les textes et les comédien·nes. Je trouve que la réciproque est ponctuellement très agréable et riche à vivre. J’ajoute que « Nuits dans les jardins d’Espagne » donne la part belle à deux femmes d’âge mûr. Un âge très souvent délaissé par le Théâtre contemporain. Il est donc légitime que ce projet revienne aux deux artistes et complices d’âge mûr que nous sommes avec toute la liberté et la légitimité que cela implique.
Note d'intention de Virginie Fouchault / Le texte
On sent beaucoup d’amour et d’admiration dans le regard d’Alan Bennett porté sur les personnages de femmes. « Nuits dans les jardins d’Espagne » est une des pièces que comporte le recueil « Moulin à Paroles ». C’est aussi un poème symphonique en forme de rhapsodie de Manuel de Falla. Or, il y a quelque chose de très musical dans le texte de Bennett. La précision, le rythme et l’humour de son écriture mettent une distance nécessaire à la gravité du propos. C’est un récit. Une confidence que Rosemary nous livre. Elle nous raconte le plus souvent de façon factuelle sa rencontre avec Jeanne sa voisine et l’envahissement de cette femme dans sa vie. La façon dont Rosemary peut se noyer dans les détails nous en dit long sur l’habitude qu’à eu cette femme de contourner l’essentiel pour tenir debout encore et encore. Son bouleversement se trouve alors dans les non dits, les silences. Les deux femmes ne se quitteront plus reliées toutes deux par la passion du jardinage. Comme si elles avaient l’une et l’autre une double vie avec les arbres et les plantes. Comme si leur véritable identité et leur liberté d’agir se dessinaient dans les jardins.
L'auteur Alan Bennett
– depuis le succès de BEYOND THE FRINGE dans les années 60, Alan Bennett est l’un des auteurs dramatiques les plus reconnus en Angleterre. Sa série télévisée « TALKING HEADS » (titre français MOULINS A PAROLES) est devenu un classique tout comme ses autres pièces dont FORTY YEARS ON, THE LADY IN THE VAN, A QUESTION OF ATTRIBUTION, THE MADNESS OF GEORGE III (pour laquelle l’adaptation cinématographique a reçu un Oscar) ainsi qu’une adaptation de THE WIND IN THE WILLOWS de Kenneth Grahame. THE HISTORY BOYS créé au National Theatre a reçu le prix du Evening Standard, Critic’s Circle ainsi que le Olivier Award et le South Bank Award. La pièce a été jouée sur Broadway où elle a gagné 5 New York Drama Desk Awards, 4 Outer Critics’ Circle Awards, le prix de la Meilleure Pièce du New York Drama Critics’ Award, le prix du New York Drama League Award et 6 prix au Tony Awards dont Meilleure Pièce. Le film THE HISTORY BOYS est sorti en 2006. La dernière pièce d’Alan Bennett THE HABIT OF ART, est actuellement en tournée en Angleterre après une production couronnée de succès au National Theatre à Londres. En France, les pièces MOULINS A PAROLES I & II sont traduites par Jean-Marie BESSET et sont éditées chez Actes Sud. Une production au Théâtre National de Toulouse a eu lieu en 2009 suivie d’une exploitation à Paris au Théâtre du Rond Point et au Théâtre Marigny.

 » Non, elle dit. Je lui ai tiré dessus. J’ai rangé le revolver. »

Visuel Nuits dans les jardins d'Espagne
Spectacle suivant
MOLIÈREEN VRAC